Close

Choisissez votre rubrique

Ana-Nour Colloque Neuroéducation à Lomé Togo le 28 octobre 2020

Colloque Neuroéducation au Togo

Une journée pour découvrir la Neuroéducation
03.1
À la une

Neuroéducation un colloque
pour comprendre et innover
le 28 octobre 2020

« Nous devons réfléchir ensemble, pour pouvoir agir ensemble, et créer les futurs que nous voulons ! »

Projets les futurs de l’éducation - Unesco

Dans son histoire, le Togo a longtemps été considéré par ses voisins d’Afrique de l’Ouest, comme une référence dans le domaine de l’enseignement. Clin d’oeil de l’histoire, ce «tout-petit» d’Afrique pourrait devenir un géant de l’expertise en Neuroéducation. Il sèmerait ainsi une graine prometteuse qui participera à l’épanouissement de nombreux enfants, qui bonifieront à leur tour le devenir du Togo.

 

Qu’appelle-t-on Neuroéducation ? Quels sont les enjeux de la Neuroéducation en Afrique ? Comment comprendre le cerveau pour mieux apprendre et mieux enseigner ? Comment créer un projet pédagogique en Neuroéducation au sein de mon établissement scolaire ? Autant de thèmes qui seront abordés durant cette journée exceptionnelle organisée à l’université de Lomé. Venez nombreux !

 

Ce colloque Neuroéducation est organisé avec l’aide de nos partenaires universitaires togolais :

La Faculté des Sciences de Lomé (FDS) I Université de Lomé

L’Institut National des Sciences de l’Education (INSE) I Université de Lomé

Date : 28 octobre 2020 

Lieu : Auditorium de l’Université de Lomé – Centre Numérique Francophone (AUF)

Le programme

Mercredi 28 – Matin : Ouverture et Conférence – 9h30>12h40

Nature et enjeux de la neuroéducation au Togo

Introduction à la neuroéducation

Connaître le cerveau : notions les plus utiles

Un socle de connaissances : l’attention, la mémorisation, les fonctions exécutives, les émotions

Mercredi 28 – Aprés-midi : Ateliers – 15h>17h15

«Échanges avec les enseignants et chercheurs sur les innovations pédagogiques apportées par la neuroéducation»

Neuroéducation en maternelle et élémentaire – 1h

Neuroéducation au collège et lycée – 1h

Neuroéducation à l’université et en recherche – 1h

Jeudi 29 et Vendredi 30 : Formation – Cours Lumière – 9h30> 18h

Lancement d’une expérimentation togolaise avec la formation d’une première équipe d’enseignants de la maternelle au lycée : les Cogni’classes Togo.

03.2
Les spécialistes de la Neuroéducation

Présentation des intervenants

Grégoire Borst - Intervenant au Colloque Neuroéducation à Lomé (Togo) le 28 octobre 2020

Grégoire Borst

Professeur de neurosciences cognitives de l’éducation et de psychologie du développement à l’Université de Paris et directeur de LaPsyDÉ, Laboratoire de Psychologie du Développement et de l’Éducation de l’Enfant (CNRS - Sorbonne). Grégoire Borst intervient comme expert dans de nombreux pays, notamment cette année en Afrique pour le gouvernement d’Afrique du Sud.

«L’émergence des nouvelles technologies d’Imagerie par Résonance Magnétique (IRM) au début des années 90 ont permis pour la première fois dans l’histoire humaine d’observer en temps réel le cerveau en action. Ces nouveaux outils et méthodes d’exploration du vivant nous éclairent sur les processus cérébraux qui sous-tendent l’ensemble de nos activités mentales mais aussi sur la maturation de notre cerveau. Ces nouvelles données sur la maturation cérébrale du jeune enfant et de l’adolescent, nous poussent à revoir en profondeur les modèles théoriques du développement cognitif, socio-émotionnel et affectif de l’enfant et de l’adolescent mais aussi des grandes lois de l’apprentissage dans le cerveau humain. Cette conférence nous donnera l’occasion de présenter l’état des connaissances scientifiques sur le développement de l’enfant et de l’adolescent et d’aborder quelques unes des lois de l’apprentissage dans le cerveau humain.»

Jean-Luc Berthier - Intervenant au Colloque Neuroéducation à Lomé (Togo) le 28 octobre 2020

Jean-Luc Berthier

Spécialiste des sciences cognitives de l’apprentissage, proviseur honoraire et ancien ingénieur de formation à l’ESENESR (ministère de l’Éducation nationale), Cofondateur de l’association «Apprendre et former avec les Sciences Cognitives» et des «Cogni’classes». Son équipe se veut une interface entre le monde de la recherche, les institutionnels du système et le terrain de la classe et des établissements. Elle forme et accompagne des milliers de classes en France. Jean-Luc Berthier intervient comme expert dans de nombreux pays, notamment cette année en Égypte, au Liban et en Amérique latine pour organiser la formation à la Neuroéduction de dizaines d’établissements pilotes.

«En quelques décennies, la connaissance sur la cognition de l’apprentissage a effectué un bond significatif. Il est l’heure pour tous les acteurs de l’apprentissage, de s’en emparer et de permettre aux systèmes scolaires de revisiter des pratiques d’enseignement : . En s’appropriant une culture objective sur le fonctionnement du cerveau qui apprend : plasticité cérébrale, mécanismes de la mémoire et de la compréhension, capacités attentionnelles, implication, métacognition, entre autres ; . En déclinant sous forme très concrète de nombreuses pistes pédagogiques et postures d’enseignants, en les expérimentant et les adaptant aux contextes locaux. Avec les sciences cognitives, l’Ecole peut se réinventer pour davantage de performance et de plaisir à enseigner et à apprendre.»

Rencontre avec Jean-Luc Berthier

Juliette Galmiche - Intervenant au Colloque Neuroéducation à Lomé (Togo) le 28 octobre 2020

Juliette Galmiche

Enseignante spécialisée et membre du conseil pédagogique de l’association Ana-Nour. Formatrice au sein d’établissements scolaires. Membre d’un groupe de recherche en Neuroéducation.

«Enseignante spécialisée au sein d’un établissement scolaire parisien, je pilote des projets axés sur la connaissance du cerveau, ses propriétés et ses besoins dans le contexte scolaire. Ces projets sont eux-mêmes conçus dans le respect du développement cérébral des élèves. Les apports des Sciences Cognitives constituent des leviers puissants pour transformer nos représentations de l’apprentissage et de l’enseignement. Ils fédèrent les différents acteurs de l’Ecole (élèves, enseignants, parents…). Nos initiatives permettent d’insuffler une nouvelle dynamique, de revisiter nos pratiques pédagogiques, d’adopter une posture de praticien en recherche, de modifier notre regard sur l’élève, devenu acteur de ses apprentissages. Partager avec vous quelques expériences de terrain permettra je l’espère, d’illustrer concrètement les apports de cette journée.»

Rencontre avec Juliette Galmiche

03.3
Comment participer ?

Prenez part au projet !

Participer au colloque :

Le colloque est ouvert à tous. Que vous soyez professionnels de l’éducation, parents, étudiants ou simplement curieux de découvrir cette nouvelle étape dans l’apprentissage et la transmission, vous serez les bienvenus.

 

Candidater à la formation en neuroéducation :

Vous pouvez postuler à l’expérimentation en neuroéducation qui se lance sur Lomé et ses environs. Elle est ouverte à toute équipe pédagogique souhaitant cheminer vers un fonctionnement basé sur les grands principes biologiques de l’apprentissage et de l’épanouissement de l’enfant. Cet accompagnement est ouvert aux classes de la maternelle jusqu’au lycée. Les places sont limitées mais tous les ans la formation et son accompagnement annuel seront reconduits. C’est le moment de penser un programme pédagogique innovant pour votre classe ! Nous vous aiderons à construire un programme personnalisé qui sera adapté à vos conditions et vos objectifs.